Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 22:36

CIMG1898

 

Sur la terrasse je la regarde flotter dans sa petite robe ballon, son rire bulles de champagne autour, ses mirettes au feu vert, passage mal protégé. Une paire d’yeux bleus pleins phares passe à proximité,  recrudescence de bulles. Du bleu, du vert ensemble, me dis-je, ça peut faire du turquoise, comme le ciel au-dessus qui a les yeux vairons, soleil rouge d’un côté et lune d’or de l’autre. J’y plonge, je fais la planche, je regarde les mots papilloter dans l’air. Plus bas, sur le plancher, des enfants dansent sur un fil d’horizon tracé bien au milieu, ciel et terre sens dessus dessous, c’est moi qui flotte dessous et eux qui jouent dessus, juste un fil entre nous. Un sourire dit : tu peux venir…  Pas si simple, présence du passé, pourtant je nage vers eux et je me pose tout près, en équilibre sur le temps. Moi aussi j’aimais danser. J’oublie que j’ai oublié. Mes yeux dansent plus que moi, de l’un à l’autre, éblouis.  Le petit ballon n’a plus les pieds sur terre,  envie de souffler dessus pour le regarder voler.  Un lutin cabriole, triple salto arrière, réception sur une main ; sa lutine le regarde, les yeux vers l’intérieur.  Shéhérazade raconte avec ses yeux son corps et son ami la rêve.  Mes souvenirs valsent à contretemps, les temps forts ne l’étaient pas tant que ça, un deux trois, il était une fois, les contes se disent au passé, trois deux un, mes ombres dans la lumière, je les efface avec leur rire et j’oublie tout.

Partager cet article

Repost 0
myriam.rubis.wenig.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

vincent 29/12/2010 23:43


non mais non !
jusqu'au soleil chui ok mais après je passe à côté.
Trop subtil pour moi. Mais y'a pas de fesses alors ...


myriam.rubis.wenig.over-blog.com 30/12/2010 12:33



Alors peut-être je pourrais remplacer les yeux bleus par une petite paire de fesses ailée qui volète au crépuscule et se pose telle une mouette sur le rêve alangui de la narratrice......



vincent 29/12/2010 17:42


rien capté !!!!


myriam.rubis.wenig.over-blog.com 29/12/2010 18:31



Ben zut alors ! C'est tout en poético-subtilités super fines et ça a plu à Barbichette !