Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 19:40
Dolores Martirio del Pilar

Dolores Martirio del Pilar, dite la Salamandre, tape du pied qu’elle a petit et brille de l’œil qu’elle a poignard.


Angel, Amargo par sa mère, Delgado par son père, lui a fait une puterie. Ils avaient rendez-vous Place des Sept Douleurs, mais une heure qu’elle attend près de la fontaine sans en voir le cheveu. Par la Très Sainte Vierge et ses Neuf Trous dans le Coeur, elle jure de lui tordre les couilles en essuyant une larme. Aye ! Ses baisers d’eau de roche, son corps de peuplier, son parfum de noyer, aye ! La rondeur de sa fesse sous le pan de sa veste…


Dolores Martirio del Pilar, gitane par sa terre, fière par caractère, plonge soudain la tête et le décolleté qu'elle a profond dans le bassin de la fontaine. Bulles. Grillons. Chute de trois oranges qui roulent sur la place.


Et puis elle se redresse, luisante et décoiffée comme un feuillage mouillé. Dans ses yeux tremblent les sept flèches d’Iris la Colorée. Les sept flèches de l'arc d'amour. Car elle a bu d’un coup aux lèvres de la fontaine tous les baisers qu’il ne lui a pas donnés.


Lorqu’Angel est arrivé, la place était vide. Il a glissé sur une orange et s’est noyé dans la fontaine.

Myriam Rubis

Partager cet article

Repost 0
myriam.rubis.wenig.over-blog.com
commenter cet article

commentaires